Sale!

Orchestre du Mouvement Perpétuel – The All & Nothing Show

12,00 9,68

Description

Track Listing:
1. Poeme Invalide - 3:22   2. L'Hotel Bruxellois - 4:22   3. Tango Pour Maman - 2:17   4. Les Pas Perdus - 4:00   5. What Goes Up, Must Come Down - 3:12   6. Le Noyé - 3:15   7. Homme Femme - 4:09   8. Le Mouvement Perpétuel II - 6:22   9. Little Birds - 2:56   10. Petit Con - 4:17   11. Oh Yeah - 6:15

Personnel:
Peter Bultijnck (vocals, sampling) , Alejandro Petrasso (piano) , Mirko Banovich (bass) , Lode Vercampt (cello) , Marcus Weymaere (drums)

Reviews:

1. De Morgen – Bart Steenhaut (****) - 24-10-07
Ze zijn zeldzaam, de Vlaamse muzikanten die in Frankrijk voet aan de grond krijgen maar in eigen land nauwelijks erkenning genieten. Niettemin is dat de situatie waarin Peter Bultijnck zich bevindt, een Oostendenaar die naar Brussel is uitgeweken en onder de naam Orchestre Du Mouvement Perpétuel in een soort chanson grossiert dat je instinctief met Arno en Jacques Brel vereenzelvigt.
Op The All & Nothing Show, zijn tweede cd, heeft Bultijnck als songschrijver een opmerkelijke evolutie doorgemaakt, maar hij blijft schatplichtig aan zijn grote voorbeelden. Hij wisselt het Frans af met het Engels, hertaalt 'Chelsea Hotel' van Leonard Cohen naar het dichter bij huis gesitueerde 'L'Hôtel Bruxellois' en beschrijft met veel gevoel voor romantiek het leven in de grootstad.
Nummers als 'Poème invalide' en 'Le noyé' zijn verstilde, intimistische luisterliedjes die je onmiddellijk zijn universum binnen trekken. Ook wanneer Bultijnck de wegen van het chanson verbreedt met samples en elektronica overtuigt het resultaat en ontstaat er een dynamiek die doet denken aan het steviger werk van Arno. Geen toeval trouwens, want zowel bassist Mirko Banovich als pianist Serge Feys drukken hun stempel op de plaat. Wat dit orkest mist aan persoonlijkheid, wordt ruimschoots goedgemaakt door het over de hele lijn uitstekende songmateriaal.

2. musique.krinein.com
Symphonique et Rock, l'ensemble est cohérent et émouvant. Les notes brutes et exquises d'un piano solitaire dans la vallée des violoncelles et des basses. Un délice de musique intimiste.
Il est des CDs dont on ne sait pas partager l'appréciation à juste titre. Le plaisir qu'on éprouve à les écouter reste d'une intensité trop rare pour qu'une expression non lyrique de nos pensées s'en dégage. C'est probablement un peu le cas en ce qui concerne The all & nothing show de l'Orchestre du mouvement perpétuel.
Sur des sonorités chaudes et cuivrées telles qu'on les trouverait dans un jazz profond et intense, se juxtaposent par-ci par-là des mots hachés et symphoniques dans leur anachronisme et qui au-delà d'une culture musicale parfaitement maîtrisée et utilisée à bon escient laissent s'envoler les notes dans un lyrisme qui va droit au cœur.
Créé pour les petites salles chaleureuses où s'élève la fumée, l'orchestre en est concrètement un malgré sa composition minimaliste (quatre musiciens ce n'est pas énorme au vu du résultat) et nous donne ici un éventail parfait des capacités des auteurs à nous réchauffer grâce à une musique sans larmes. Les notes volatiles, flottent et se caressent, interagissant en toute amitié dans leur espace vital respectif. Elles occupent le phrasé musical avec de fortes variations rythmiques et ce sans se gêner dans leur progression personnelle. L'ensemble est ressenti comme un bruit de fond fantastique où l'arrière-plan et la forme pure de la mélodie se lient en harmonie malgré le décalage ambiant et intentionnel des tons utilisés.
La cacophonie a rarement été aussi limpide.
La dynamique musicale qui fait face à toutes les situations dans lesquelles le compositeur se lance tel un passionné de free jazz et de rock psychédélique est d'une rare efficacité et on peut confirmer les plus grands espoirs pour ce mouvement musical atypique. S'il n'est pas précurseur, il est d'une grande qualité et l'écoute passive nous fait supposer de grandes qualités qui doivent être particulièrement appréciables en concert intimiste.
Le seul problème à dénoter dans cet ensemble vocal est l'association de la voix masculine à l'instrument de son art. Si le duo homme/femme est parfaitement équilibré et donne aux passages lancinants des airs de cœurs purs à la limite d'une voix off théâtrale, le parlé masculin seul ne colle pas complètement à la qualité générale qu'on trouvera dans le mouvement perpétuel. Le déséquilibre n'est pas grand mais pose problème à l'écoute de l'album.
Le reste est heureusement un ensemble de légèreté et d'émotion qui nous fait oublier ce petit défaut. Le piano qui rythme du début à la fin cette symphonie déstructurée est l'élément modérateur qui permet à certains morceaux d'être grandioses et aux autres d'être excellents. On ne sera donc pas étonnés d'apprendre que le pianiste est concertiste de formation. C'est très probablement la raison pour laquelle on écoute avec autant de plaisir même les morceaux un peu trop techniques et denses. L'appréciation générale s'en ressent et on aime sans y penser, portés par les bribes de basses et de violoncelles qui s'accrochent à notre mémoire et aux quelques mots qui ont traîné, liés par une douceur ambiante à la chaleur cendrée et moite.

You may also like…

Orchestre du Mouvement Perpétuel

Live au Pathé Palace

Not available as CD Only available as download Track Listing: 1. XL – 4:48   2. La chanson de l’homme…

Read more Read more

Peter Bultink

Tour de France 2013

ONLY AVAILABLE AS DOWNLOAD Track Listing: 1. Hymne au quotidien – 3:01   2. Socrates in Brussels – 3:07   3….

Read more Read more
Sale!

Peter Bultink

C’est comme ça

CD Single

Track Listing: 1. C’est comme ça – 2:55 Downloadable from the cd ‘Peter Bultink – Aux larmes citoyens’ – Parsifal 307

Read more Add to cart2,50 1,50

Orchestre du Mouvement Perpetuel

“XL”

CD Single

Track Listing: 1. ‘XL’ – 3:53 from the cd ‘Orchestre du mouvement perpetuel‘ – Parsifal 296

Read more Add to cart2,50

Peter Bultink

Electric Buddha

CDR

Track Listing: 1. Petit con – 4:05   2. L’hôtel bruxellois – 3:09   3. Poème invalide – 3:14   4. Hymne au…

Read more Add to cart6,05
Sale!

Peter Bultink

Aux larmes citoyens

Tout commence pour Peter Bultink en 2004 lorsqu’il remporte haut-la-main la Biennale de la Chanson Française avec sa formation qu’il a…

Read more Add to cart12,00 9,68
Sale!

Orchestre du Mouvement Perpétuel

Track Listing: 1. XL – 3:54   2. Symphonie simple – 3:38   3. A la pêche (aux moules) –…

Read more Add to cart12,00 9,68
Sale!

Orchestre du Mouvement Perpétuel

Symphonie simple

CD Single

Track Listing: 1. Symphonie simple – 3:38 Personnel: Peter Bultijnck (chant, ordinateur) , Alejandro Petrasso (piano) , Sigrid Vandenbogaerde (violoncelle)…

Read more Add to cart2,50 1,50