Sale!

Leadfoot Rivet – Welcome To My Mongrel Music World

12,00 7,26

SKU: Dixiefrog 8727 Categories: , Tag:

Description

The powerful and moving Leadfoot Rivet’s voice can paint a full scope of émotions. As a songwriter he has the power and style he developed from his mentors and masters Randy Newman, Johnny Cash, Jimmy Reed or Guy Clark … As a musician, he has made the synthesis of his wide influences blues, folk, soul & country musics, even fado, sòn, milonga and oriental and central asian musics ! That’s what you can hear in his latest offering « Welcome to my mongrel music world ! »

Track Listing:
1. Split Personality – 5:05   2. I Feel Like I’m Sinking – 4:22   3. Fried Okras – 3:30   4. Friend Lover Wife – 4:45   5. Famous – 5:13   6. She Put The Jinx On Me – 6:45   7. Them Changes – 3:19   8. Mongrel Music – 4:26   9. Apples Dipped In Candy – 3:26   10. Dead End Avenue – 3:26   11. A Godsend – 3:40   12. Where Is The Director? – 4:58   13. The Worst Guitar Player In Town – 3:12   14. I’ll Find The Exit – 5:05   15. Too Fast For Rapid City – 4:07   16. Daddy The Ghost – 3:15   17. How I Love Them Good Ole Blues! – 3:06

Personnel:
Leadfoot Rivet (lead vocals, harmonica, backing vocals) , John Mooney (slide guitar on 12) , Tom Principato (guitar on 17) , Pat Boudot-Lamot (guitars) , Fred Chapellier (guitars) , Thomas Weirich (guitar, bass) , Chris Mellies (bass guitar) , John Ferracci (bass guitar) , Stephane Avellaneda (cajon, tambourine) , Jean-Paul Avellaneda (guitar, backing vocal) , Fabrice 'Fab Miller' Millerioux (drums) 

Reviews:

1. www.musicinbelgium.net - François Becquart - 02-06-2012
On aurait donné à Leadfoot Rivet un passeport américain sans confession. D'abord à cause de son look de bon vieux papy blues à l'existence passée à l'ombre d'un ranch, stetson vissé sur la tête et barbe de patriarche. Ensuite à cause de l'authenticité et de la fraîcheur de son blues semblant venir des bas-fonds de la Louisiane ou d'une plantation de coton du Delta. Mais il s'avère qu'il n'y a pas plus français que Leadfoot Rivet, alias Alain Rivet, un des musiciens précurseurs du blues en France.
Rivet débute sa carrière au début des années 60, dans ces formations que l'on appelait yé-yé dans l'Hexagone, Turnips ou Murators, par exemple. Dès cette époque, Alain Rivet est contaminé par le virus du blues, et va consacrer plus de quatre décennies à la question. Il passe par les rangs de la comédie musicale "Hair", produit le groupe américain Bad Child, anime dans les années 70 le groupe Rockin' Chair, fait de la radio, crée les labels Antigel, Dixiefrog ou Voodoo, organise des concerts où il fait venir en France Albert King, Junior Wells, Bo Diddley, Wilson Pickett, Donovan, Gatemouth Brown, Kevin Coyne, Peter Green, les Flyin’ Burrito Brothers ou Kevin Ayers.
Côté écriture musicale, Alain Rivet, surnommé Leadfoot Rivet en raison de son goût pour écraser la pédale d'accélérateur sur les routes, est également sur tous les fronts, comme musicien de studio (Tommy Castro, Roy Rogers, Amos Garrett, Popa Chubby, Benoit Blueboy, Patrick Verbeke, Tom Principato, John Mooney, Joanna Connor, Larry Garner, Neal Black), comme accompagnateur sur scène (Smokin’ Joe Kubek, Duke Robillard, Billy Price, Jimmy Thakery, Nico Wayne Toussaint, Fred Chapellier) et bien sûr comme compositeur (une dizaine d'albums depuis 1981).
Leadfoot Rivet complète cette discographie, avec son tout dernier "Welcome to my mongrel music" qui vient coiffer une carrière bien remplie et résume tout le talent et toute l'expérience du bonhomme en matière de blues made in France. Leadfoot Rivet s'est entouré d'un aréopage de musiciens blanchis sous le harnais : son ami de toujoursPat Boudot-Lamot (guitare), Thomas Weirich (guitare), Fred Chapellier (guitare),Chris Mellies (basse), Jean-Paul Avellaneda (guitare) et Stéphane Avellaneda(percussions), auxquels s'ajoutent des visiteurs de passage comme Tom Principato,Johnny Ferracci ou John Mooney. Cet album déroule une suite de titres blues tout en douceur, en nonchalance joviale, où la voix ronronnante de Leadfoot Rivet raconte ses petites histoires touchantes avec charme et malice. Le douze-mesures de Leadfoot Rivet résonne comme un voyage dans une chocolaterie dont les rouages seraient animés par de petits lutins goguenards agitant à la fois la douceur du sucre et l'amertume du cacao, la tranquillité de la musique et l'humour pince-sans-rire des paroles de cet album. Bref, la rencontre du blues américain et de l'esprit français. Sympathique et recommandé.

 

You may also like…

Sale!

Leadfoot Rivet

Greyboy Blues

An “out of the mold” kind of blues album avoiding all the genre clichés though keeping the spirit & most…

Read more Add to cart12,00 9,68
Sale!

Leadfoot Rivet

One Night On The Road Live!

Big voiced Leadfoot should have been born in Louisiana where some of his RIVET cousins are still livin’. For the last 40…

Read more Add to cart12,00 9,68

Leadfoot Rivet

Southern Echoes

Outstanding record after astounding record, Leadfoot RIVET is paving his own way to a very unique spot in the blues,…

Read more Add to cart12,10
Sale!

The Blues Conspiracy

Let’s Have A Blues Party

LET’S HAVE A BLUES PARTY ! An explosive « live in studio », hot and spicy, mixing the heavy guitar…

Read more Add to cart12,00 7,26

Various

A Dixiefrog Blues Night

The new Dixiefrog sampler ! Track Listing: 1. Wayne Lavallee – Big Country   2. Amar Sundy – L’Halem   3. Bjorn Berge…

Read more Add to cart12,10
Sale!

Various

2008 Roots & New For Blues Lovers

Dixiefrog

2CD

Here is the 2008 Dixiefrog sampler which sums up the recent releases of the label and presents some upcoming albums….

Read more Add to cart9,90 6,05